Actualite
33

L'objet connecté, nouvel Eldorado

2013-11-07 13:45:00 +0100
Éditer
K1770719

Après les réseaux sociaux qui ont bouleversé les relations entre les personnes, l’Internet des objets représente une nouvelle étape de la numérisation du monde.

Une vraie révolution en marche.

Le glissement sémantique qui s’est opéré chez les acteurs de ce changement en dit long sur l’immensité du champ concerné : on est passé de l’« Internet of Things » (IoT) à l’« Internet of Everything ».
En clair, tous les secteurs d’activité seront touchés.

En France, les pouvoirs publics y voient déjà un gisement de croissance de ce début du XXIe siècle.
Les objets connectés font ainsi partie des 34 projets d’avenir sélectionnés par François Hollande afin de relancer l’industrie française.
Ils représentent une brique essentielle de plusieurs des 7 ambitions stratégiques retenues pour la France de 2030 par Anne Lauvergeon, l’ex-patronne d’Areva.
« On a raté le tournant des portables et des tablettes. On a là une opportunité de se positionner ! » s’enflamme-t-elle.

L'analyse dans ce brillant article paru dans Les Echos.fr.

Saint Germain en Laye

33

Aidez à construire la réputation de Bickley Park en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

A force de croire que les techniques et les outils vont nous sauver, ne passe t on pas à coté de l'essentiel : mettre nos intelligences au service de l'intérêt général pour décider ensemble du monde que nous voulons demain ... ?

2013-11-07 15:19:12 +0100
5

On dirait bien.

2013-11-07 15:43:10 +0100
3

Un peu de douceur dans ce monde de technologie: http://www.adnfrance.org/no...!

2013-11-07 15:50:12 +0100
4

Le déterminisme technologique est beaucoup trop prégnant dans notre société. La technologie est devenue une finalité en soit et non un outils au service du progrès.

enfin......... vaste débat sur progrès technologique et progrès humain...

2013-11-07 15:50:35 +0100
3

@Bickley Park j'ai regardé votre lien...et je suis toujours gêné quand des acteurs majeur d'une situation, ici la pauvreté (contrat précaire, politique de bas salaire, licenciements boursiers, ...) s'achètent une bonne conscience avec un peu de charité. C'est d'un cynisme !!!

2013-11-07 16:54:16 +0100
0

@Arnaud, non, ce n'est pas du cynisme... cela s'appelle plutôt de la charité :) de celle que l'on fait aux "bons" pauvres, pas celui qui est un assisté et "profite" d'un minimum social quelconque (celui là n'est plus un pauvre, c'est un profiteur !) ...
je sens que je vais encore avoir des "j'aime pas" sur le petit bouton à droite ! juste là =>

2013-11-07 17:01:59 +0100
2

mais non Olivier Chaillot.... il s'agit du respect des idées de chacun c'est tout... un réseau professionnel n'est pas fait QUE pour des idées à "l'eau de rose"..... tiens je l'aime bien celle-là!

2013-11-07 17:17:20 +0100
3

d'autant que profiter d'un système quel qu'il soit ne peut durer..... vous pourriez nous faire une petite question débat sur le sujet à votre façon, j'aimerais beaucoup

2013-11-07 17:19:10 +0100
4

en revanche je vois mal dans l'avenir comment des personnes ayant encore des difficultés de nos jours à aborder l'euro vont encore accepter des nouvelles technologies liées aux soins en particuliers (personnes âgées entre autres).....internet pour un grand nombre de cette génération est encore et souvent "inconnu", donc de là à gérer son diabète en ligne...........remarquez cela pourrait générer de nouvelles créations d'entreprises dans le domaine de la prestation de services.... j'y pense d'ailleurs de plus en plus dans un avenir proche...

2013-11-07 17:30:12 +0100
4

Alors, est ce un nouvel Eldorado ce marché des objets connectés ? Qu'en pensez vous toutes et tous autour de la table ? Au delà de toute considération morale ou philosophique.

2013-11-07 18:56:24 +0100
4

alors oui s'il génère de nouveaux projets de création et non s'il ne fait que contribuer à un certain "mal être" et incompréhension générale

2013-11-07 19:43:08 +0100
0

Le problème ne peux être résolu en une réponse binaire à la question. Il y a plusieurs futurs possible et non 1 destin déjà écrit, pré-vu ! la notion d'eldorado dépend des choix citoyens que nous ferons collectivement. Où allons décider de mettre le curseur du privé et du public dans les informations qui constitueront le big data ? La réflexion est en cours ... c'est peut être ce que vous appelez le coté "philosophique" que je qualifierait plutôt de citoyen ou de choix de société ... si nous tentons de lire demain avec les grilles de compréhension d'aujourd'hui, nous allons forcément faire des erreurs de compréhension !
Donc selon les choix que nous faisons aujourd'hui (CF. les négociations internationales en cours ...) la notion d'eldorado pourrait varié car les modèles économiques possibles différents.
Le personnel politique (j'aime vraiment cette expression rappelant que nous les avons élus pour qu'ils servent l'intérêt général) mène actuellement ces négociations, peut être certains citoyens tentent de peser sur les résultats ? Lobbies ? a vous de voir et de décider d'y participer ou pas ... qui s'invite ?
Nous ne sommes ni dans la morale, ni dans la philosophie ... mais bien dans un choix collectif de société pour demain ... Réponse certainement pas satisfaisante, mais le monde n'est pas binaire et demain sera ce que nous en ferons.
Pour ma part, je participe au tour de table :)) tant comme citoyen que professionnellement (c'est le coté sympa d'être analyste)

2013-11-08 18:12:51 +0100
1

L'objet connecté reste quand même de la SF, non ? Quand on voit le tintamarre autour des Google Glasses.

2013-11-29 23:32:02 +0100
4

Le patron de CISCO semble y croire: http://www.challenges.fr/en...!

2013-12-03 11:11:07 +0100
3

Ce serait tout de même le comble que le patron de CISCO ne porte pas un tel discours ! Cela ne veut pas dire qu'il détient la Vérité ou qu'il a le pouvoir seul de décider de ce que sera demain !
Demain sera la résultante de ce que nous en ferons collectivement, certains ont plus de capacité d'influence que d'autres, mais il semble que cela ne suffise pas :) Il suffit pour s'en convaincre de regarder l'histoire ancienne ou récente :)
de plus en plus de voix s'élèvent et prennent de l'ampleur pour indiquer qu'il existe d'autres voies et qu'il serait judicieux de les étudier ...
C'est ce qui fait tout l'intérêt de demain ... il existe plusieurs futurs possibles !

2013-12-03 11:38:33 +0100
4