Si je n’avais qu’un seul conseil à donner, ce serait celui-là. Ouvrez un carnet de route, notez en vrac, comme elles viennent, toutes vos idées et dans cette phase qui précède la création ce ne sont pas les idées qui vont vous manquer ! Et, de temps en temps, restructurez les par grands thèmes : votre produit ou votre service, le marché et la concurrence, la production, la commercialisation.

Écrivez parce que comme le dit ce vieux proverbe mandchou « Un projet ne prend vie que lorsqu’il a résisté à l’épreuve du papier ». Profitez de la puissance de votre imagination, mais canalisez là et dégrisez-vous périodiquement sinon tels Perrette et le pot au lait, vous allez très vite vous imaginer à la tête d’une multinationale. Le sentiment est agréable, mais il vaudrait quand même mieux vérifier que la première pierre de l’empire que vous allez bâtir n’est pas que du sable.

Écrivez parce que, le flou artistique est indicible et mettre des mots sur une idée-force à la préciser.

Écrivez, car plus vous avez d’idées, plus vous risquez d’en perdre en cours de route.

Écrivez pour mieux dormir. J’ai le sentiment, sans aucun fondement scientifique pour l’étayer, que si les centaines d’idées qui vous traversent l’esprit n’ont pas été « libérées », il y en a toujours une qui arrivera à vous réveiller.

Écrivez, car écrire c’est s’impliquer, c’est aussi la meilleure manière de communiquer sur votre projet et de le faire partager, quel que soit le stade où il en est.
C’est surtout la seule façon pour vous de prendre du recul. C’est votre projet et vous êtes forcément passionné. Entretenez précieusement cette passion parce que «Rien de grand ne se fait dans le monde sans passion. »,
parce que la passion est un formidable levier pour forcer l’adhésion des grincheux et des rabat-joie, mais souvenez-vous aussi que la passion rend parfois aveugle.

Extrait de Mon projet création – Vous aider à réaliser votre projet d’entreprise.

32

Aidez à construire la réputation de MISCONS en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :