Le_20bambou_20nature_20et_20zen

Robustesse.

Une résistance mécanique comparable à l’érable. Une dureté comparable à celle du chêne. Une résistance de traction comparable à celle de l’acier.

Développement durable.

Le rendement d’une bambouseraie est 25 fois supérieur à celui d’une forêt de même superficie.

Le bambou stocke 4 à 5 fois plus de carbone qu’un volume équivalent d’arbres, et produit 30% de plus d’oxygène.

Une multitude d’utilisation.

Le bambou est utilisé depuis des millénaires, notamment en Asie, dans plus de 1500 domaines différents ( construction, alimentaire, textile etc.)

Une ressource inépuisable
Une fois arrivé à maturité, la récolte du bambou peut se faire tous les 2 ans pendant 120 ans

Il appartient à la famille des herbacées, nul besoin de le replanter, il se renouvelle naturellement.

Un purificateur d’air

Le bambou fixe 30% de CO2 de plus que tout autre arbre et libère donc 30% d’oxygène en plus.

Une bambouseraie fixe jusqu’à 12 tonnes de CO2/ha/an contre 3 tonnes pour une forêt traditionnelle.
Une source d’énergie naturelle et non polluante
Le bambou peut fournir jusqu’à 40 tonnes par hectare et par an de biomasse (matière organique naturelle), soit 6 fois plus q’une forêt classique.

En outre, il se développe sans engrais ni pesticide.

12

Aidez à construire la réputation de Nature et Zen en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :