Fotolia_55273072_m

En quelques mots voici 6 conseils pour bien mener une étude marketing en ligne.

1- Fixez vos objectifs: une seule étude ne peut pas BIEN répondre à toutes les questions. Concentrez-vous sur un sujet, une problématique

2- Prenez le temps de bien penser votre étude: La définition des critères et des questions qui feront votre panel, ainsi que les questions que vous allez leur poser. Relisez-vous, testez le questionnaire, 100 fois sur le métiers remettez votre ouvrage afin de perfectionner votre enquête.

3- Habituez-vous au vocabulaire des études marketing. Au delà de vous permettre un accès plus rapide à certaines informations, cela peut vous permettre de mieux comprendre les "bonnes pratiques"

4- Paufinez votre questionnaire. Allez regarder les articles qui existent (lien en bas de ce mémo) afin d'éviter les biais classiques des débutants

5 - Choisissez avec soin vos panélistes. De la rigueur de votre selection viendra la valeur de votre étude. Et non...interroger votre belle-mère et vos contacts linkedin n'est pas la bonne approche. Il vous faut trouver des panélistes qui n'ont aucun affect ou intérêt avec vous afin de vous assurer des réponses sans étâts d'ames.

6- Exploitez-vos résultats avec rigueur. Une fois tous les résultats obtenus, Excel devient votre meilleur ami. Pour gagner du temps et de la pertinence pensez au tableaux croisés dynamiques....

Pour plus de détails je vous invite à la lectures des articles que vous pourrez trouver ici: http://blog.adocta.com/2013/07/16/conseils-pour-bien-mener-etude-marketing/

73

Aidez à construire la réputation de Pierre en votant pour cet article :

Ils ont aimé :
Les commentaires :

Merci pour ces précieux conseils, car je suis en plein dedans !!!

2013-10-18 20:52:55 +0200
1

Un des vrais problème est le panel (dans le cadre d'une étude quantitative) qui est la partie la plus délicate car celui-ci doit être représentatif de votre cible.

De plus pour que les résultats soient exploitables il faut un minimum de panéliste sinon les résultats sont faux.

Dans 99,99 % des cas une étude de quantitative est totalement inutile pour un projet de TPE.

Regardez par exemple les sondages avant élections et les marges d'erreur... pourtant réalisés par des pro sur un panel de 1000 personne!!!

Au bout de 15 ans d’accompagnement de créateur je n'ai vu que 4 ou 5 cas ou l'étude était utile et bien faite.

Une bonne étude documentaire, l'achat de quelques documents de synthèse, une étude des acteurs du marché (concurrents, fournisseurs...) est souvent plus utile qu'un mauvais questionnaire posé au mauvaise personne et mal exploité!!!

cdt

2013-10-22 22:10:09 +0200
6

Pour compléter le commentaire précédant, mieux vaut une étude qualitative dans le cas d'une création ! allez voir vos futurs client, fournisseurs, partenaires, prescripteurs, concurrents, ... quelques uns de chaque ... et prenez le temps de discuter avec eux, d'échanger, de poser des questions, essayez de comprendre comment fonctionne le secteur dans lequel vous allez vous lancer, quels sont les interactions, ce qui fonctionne bien, ce qui ne va pas, où sont les insatisfactions, ... des échanges sous forme de discussions à bâton rompues seront beaucoup plus profitable pour fiabiliser vos projets ! Vous allez créer une TPE ou une PME, pas une multi nationale ... tout au moins pas tout de suite ! ... alors ne prenez pas un marteau-pilon pour écraser une mouche !

2013-10-23 09:47:06 +0200
1

Beaucoup d’éléments sont évoqués dans les commentaires ci-dessus. C'est intéressant de constater les interprétations faites de cet article, qui n’avait à l'origine, pour vocation que de donner quelques pistes de réflexion pour bien penser une étude…

1er point - Quantitatif vs qualitatif pour une PME ?

Il est vrai qu’entre un sondage sur un échantillon représentatif des français et une étude qualitative qui interroge directement sa cible sur des questions ouvertes, il y a tout un monde.

Autant je crois au contact direct, au contact terrain, autant il est vrai que réaliser une étude marketing façon "sondage INSEE" me semble peu pertinent pour une PME ! Parce que la "cible" d'une PME est rarement la population française... Ainsi, il est possible facilement, et sans pour autant sacrifier à la qualité, d’interroger en ligne 100 ou 200 profils dans sa cible avec un mixte de questions ouvertes et fermées. Ou encore d’élargir son enquête « quali » à une trentaine de profils avec uniquement des questions ouvertes.

Une plateforme comme AdoctA.com est justement conçue dans cette optique.

Si seules les enquêtes de type "sondage" étaient valides, alors renvoyez donc à leurs chères études tous les industriels de la grande consommation, qui vous vendent leurs yaourts, leurs crèmes de beautés et autres shampoings en interrogeant quelques dizaines de personnes seulement :-)

Tout simplement parce que sondage n’est pas étude de marché !

Une utilisation intelligente de la puissance d’internet permet aujourd’hui des résultats plus que pertinents. Je peux vous assurer qu’en interrogeant avec des questions ouvertes même 10 ou 20 personnes (pour peu qu’elles soient VOTRE cible), il y a toujours au moins une ou deux pépites d’or….une idée que vous n’avez pas eu …un angle différente qu’il va falloir creuser.

Alors le panel doit-il être représentatif de sa cible ?

Non, sauf à y dépenser inutilement plusieurs milliers voire dizaine de milliers d’euros, quelques heures en algorithmes de redressement et en analyses statistiques... sans oublier quelques gouttes de perlimpinpin qui font que votre cabinet hyper-spécialisé que vous payez une petite fortune va produire la conclusion qu'il pense que vous avez envie d'entendre :-)

En revanche, il ne faut pas tomber dans l'excès inverse : il faut que votre panel soit dans votre cible. VOTRE cible c'est-à-dire qu’il doit correspondre parfaitement à ceux que vous viser. Pas seulement sur une liste de critères pré-déterminés par les bases de panélistes qu’on vous propose.

Vous devez être capable de déterminer votre propre filtre de sélection des répondants, filtre qui colle parfaitement avec votre réalité. Un exemple : un de nos clients voulait interroger des panélistes, fans de cuisine (ça se trouve en critère standard des bases de données), qui aimaient Masterchef et TopChef (là, ça devient un peu plus rock) mais aussi et surtout qui avait acheté et lu le CookBok Masterchef. Ce dernier critère, aucune base ne le donne… Sauf avec la logique AdoctA.com qui permet de créer ses propres critères de sélection.

Mais alors combien de panélistes interroger ? Souvent la question se trouve résolue par le prix qui est proposé…Chez Adocta vous pouvez interroger 1.000 personnes pour 2.000€HT. Abordable donc. Mais finalement, on l’a vu est-ce que ca vaut vraiment le coup ? Mon conseil pour une startup ou une PME serait de s’y prendre en deux temps. Une étude sur 200-300 profils dans sa cible « large » (tarif AdoctA à partir de 400€HT). Avec des questions semi-fermées du type « Quel option préférez-vous ? Expliquez pourquoi en commentaire). Vous obtenez alors des résultats « quanti » facilement exploitables mais aussi un peu de « quali ». Puis, vous affinez les résultats avec une étude sur 20-30 profils sur une cible plus pointue, avec cette fois-ci uniquement des questions ouvertes.

Une telle approche vous apportera des résultats immédiatement exploitables et opérationnels.
Vous l’avez compris, mon propos n’est pas de prononcer des réponses absolument-absolues sur telle ou telle approche des études. Souvent d’ailleurs un bon mixte des méthodes est la solution la plus pertinente.

Je suis par contre persuadé qu’un entrepreneur a une obligation criante de résultats. Pour lui, une étude marketing doit répondre à des impératifs nombreux dont : la rapidité, l’efficacité, la pertinence immédiate avec son business et le coût. Autant de points que nous avons souhaité mettre à sa disposition en créant AdoctA. Testé et approuvé par des centaines d’entrepreneurs :-)

C’est promis, dès que possible, je posterai sur SpotCrea des billets sur tous ces sujets. Suivez-moi sur cette plateforme pour en être informé.

2013-10-23 18:07:21 +0200
0

Ne mélangeons pas tout :):) les sondages sont des outils très efficaces quand ils sont utilisés dans les bonnes conditions. Compte tenu de l'obligation de compléter par d'autres outils (un sondage ne peut apporter seul une réponse pertinente) ... de réaliser en amont une étude qualitative (avant de quantifier un comportement - ou une opinion - dans une population, il faut identifier ledit comportement ou opinion/avis/...) ... pour obtenir un échantillon représentatif il faut rapidement interroger un petit milliers de personnes quand notre zone de chalandise est une métropole ... bref, c'est prendre un marteau-pilon pour écraser une mouche !
D'autant plus que le soucis en phase de création d'une petite entreprise est d'une part de comprendre pourquoi les futurs clients vont m'acheter à moi plutôt qu'à un autre (tant que je ne sais pas répondre à cette question, je vais au casse-pipe !) ... d'autre part, l'objectif d'une petite entreprise pour sa survie est de trouver quelques clients qui vont payer au juste prix une réponse à leur besoin ! je suis dans l'incapacité de faire du volume (beaucoup de produits avec une marge très faible), je dois donc faire le la valeur ajoutée (peu de client avec beaucoup de valeur) ....
ceci implique que les outils adaptés pour faire des volumes ne sont pas adaptés en phase de création ... à d'autres moments de la vie de l'entreprise, on peut discuter, mais en phase de création (sauf à vouloir créer une multinationale:):)) ...

2013-10-24 08:45:14 +0200
2

Étape inévitable pour bien réussir son entreprise

2013-11-21 21:13:24 +0100
0

Idéal lors d'un speed meeting !

2013-12-18 15:04:58 +0100
0

Merci pour les conseils, je suis en train de monter un projet sur le web. Ca va bien m'aider !

2016-06-04 14:32:07 +0200
0

Ce sont de précieux conseils pour une étude de ... ! Bien vu !

2018-03-01 20:36:07 +0100
1

Apprenez à automatiser la collecte de données notamment les mines d'or provenant du site de l'INSEE ;) jetez un coup d’œil sur mon profil si intéressé ;)

2018-04-13 18:25:36 +0200
0