Accueil Business Les inconvénients d’un solde intermédiaire de gestion

Les inconvénients d’un solde intermédiaire de gestion

Les inconvénients d'un solde intermédiaire de gestionn

Aux entreprises qui désirent gagner en rentabilité, les comptables recommandent souvent la réalisation d’un tableau de soldes intermédiaires de gestion. Réputé efficace avec une panoplie d’avantages, cet outil, très prisé en France, n’est pas sans inconvénient.

Pour être plus juste, on parle plutôt de limites ou de risques. Vous désirez en apprendre plus sur les inconvénients du solde intermédiaire de gestion ? Notre guide vous expose les points de vigilance à surveiller lors de l’utilisation de cet outil de gestion.

A lire en complément : Comprendre le retail et le resell : définitions et impacts sur le marché

Le solde intermédiaire de gestion : un puissant outil d’analyse et de gestion financière en entreprise

Présenté sous la forme d’un tableau, le solde intermédiaire de gestion décompose le résultat de compte d’une entreprise au terme d’un exercice comptable. Pour être plus précis, on dénombre 8 soldes intermédiaires de gestion. Ceux-ci représentent des indicateurs de performances aux utilités multiples.

En premier lieu, les soldes intermédiaires de gestion aident à l’analyse des performances de l’entreprise. Ils portent sur tous les points de dépenses et de production de l’organisation. Grâce à eux, l’entreprise peut optimiser sa rentabilité et gagner en compétitivité.

Lire également : Salaire brut et salaire net : comment ça marche ?

Les résultats exposés par les SIG servent aussi à la confrontation avec les sociétés concurrentes. Elles permettent à l’entreprise de déterminer sa place sur le marché et d’identifier les leviers à exploiter pour mieux se positionner.

Pour tout dire, le solde intermédiaire de gestion est un outil de gestion. Il présente une analyse fiable dont s’inspirent les dirigeants dans leurs décisions afin de maximiser le profit financier. Cela permet d’atteindre les objectifs fixés et de dépasser les résultats enregistrés les années précédentes.

Le mauvais calcul du solde intermédiaire de gestion : premier risque à éviter

À proprement parler, le solde intermédiaire de gestion ne présente pas d’inconvénient. Bien exploité, il est très bénéfique. C’est d’ailleurs pour cette raison que les comptables recommandent tant son utilisation. Toutefois, il faut tout de même se montrer vigilant.

Les inconvénients d'un solde intermédiaire de gestionn

Le dressage du tableau des soldes intermédiaires de gestion requiert la réalisation de plusieurs calculs. Ceux-ci diffèrent suivant le type de solde intermédiaire à déterminer.

Comme indiqué plus haut, on distingue 8 soldes intermédiaires de gestion. Chaque indicateur s’obtient avec une règle de calcul particulière. Lorsque l’on se fourvoie à ce niveau, le solde intermédiaire de gestion devient de facto un outil inefficace. En l’exploitant, les dirigeants ne parviendront pas à une analyse non pertinente.

Le mauvais calcul est un risque important qui induit plusieurs entreprises en erreur. Veillez à ce point de vigilance pour tirer profit de l’utilité du tableau des soldes intermédiaires de gestion.

La mauvaise interprétation : le risque majeur avec un solde intermédiaire de gestion

La difficulté à laquelle font face la plupart des entreprises lorsqu’il en vient à utiliser le solde intermédiaire de gestion se situe au niveau de l’interprétation des huit soldes intermédiaires. Or, sans comprendre ce que représente chaque solde, il est impossible de s’en servir convenablement.

Un solde intermédiaire de gestion est un indicateur de performance. C’est un levier que l’entreprise peut exploiter pour corriger son action sur un point clé de son fonctionnement. La marge commerciale permet par exemple de connaître la différence entre les coûts de production et le prix de vente d’un bien. La valeur ajoutée quant à elle établit le profit financier réalisé par l’entreprise. C’est ce profit qui servira à la couverture de ses différentes charges.

Les clés pour éviter les risques liés au solde intermédiaire de gestion

Si les risques de fourvoiement existent, la bonne nouvelle est qu’ils sont surmontables. En usant d’astuce, il est possible de bien exploiter le solde intermédiaire de gestion. La règle principale ici est le savoir-faire. Les calculs et le montage du tableau doivent être délégués à un personnel qualifié. N’hésitez pas à contacter des ressources externes au besoin.

Pour économiser sur le long-terme, investissez dans la formation du personnel de l’entreprise. Il est important de familiariser les collaborateurs avec tout ce qui se rapporte au solde intermédiaire de gestion. Les décideurs sont également tenus de bien maîtriser le sujet pour exploiter avec dextérité les différents indicateurs lors de la prise de décision afin de booster la rentabilité de la société.

Les conséquences d’une utilisation inappropriée du solde intermédiaire de gestion sur les décisions stratégiques de l’entreprise

Si le solde intermédiaire de gestion n’est pas utilisé avec prudence, les conséquences peuvent être désastreuses pour l’entreprise. En effet, lorsqu’une entreprise se fie aveuglément à son SIG sans en comprendre tous les tenants et aboutissants, elle peut prendre des décisions stratégiques qui ne sont pas optimales.

Par exemple, une entreprise pourrait décider d’investir dans un nouveau projet ou de réaliser une acquisition sans considérer les coûts indirects et les risques associés. Sans une analyse rigoureuse du SIG et une compréhension claire des données fournies par celui-ci, il est facile de surévaluer la santé financière de l’entreprise.

Il est aussi possible que certains indicateurs soient mal interprétés ou ignorés complètement. Par exemple, si une entreprise ne prend pas suffisamment en compte ses charges opérationnelles, cela peut entraîner une mauvaise évaluation de sa rentabilité réelle.

Un autre danger potentiel est la fixation d’objectifs irréalistes si le solde intermédiaire de gestion n’est pas utilisé correctement. Les objectifs doivent être basés sur des données factuelles plutôt que sur des spéculations. Cela signifie qu’il faut bien comprendre pleinement comment le SIG fonctionne afin que toutes les projections soient précises.

La meilleure façon d’éviter ces problèmes potentiels est simplement d’être informé. En comprenant vraiment le fonctionnement du solde intermédiaire de gestion et en sachant comment l’utiliser pour prendre des décisions éclairées, les entreprises peuvent maximiser leur rentabilité tout en minimisant les risques.

Les alternatives au solde intermédiaire de gestion pour une analyse financière plus précise et fiable

Bien que le solde intermédiaire de gestion soit un outil couramment utilisé pour mesurer la performance financière d’une entreprise, il n’est pas le seul. Il existe plusieurs autres indicateurs financiers qui peuvent fournir une analyse plus précise et fiable.

Le bilan comptable, par exemple, fournit une vue d’ensemble des actifs, passifs et capitaux propres de l’entreprise à un moment donné. Cette information peut être utile dans la prise de décisions concernant les investissements à court terme et les stratégies d’emprunt.

De même, le compte de résultat, aussi appelé état des résultats, fournit une image complète des revenus et des dépenses sur une période donnée. En comparant les chiffres du compte de résultat avec ceux du bilan comptable, il faut comprendre ses besoins spécifiques en matière d’évaluation financière afin qu’elle puisse choisir l’outil approprié. Parfois, c’est en combinant différentes approches que les entreprises peuvent obtenir un aperçu clair et complet du fonctionnement financier global.

Bien qu’il puisse être tentant de se fier uniquement au solde intermédiaire de gestion, il faut utiliser des indicateurs financiers multiples et complémentaires afin de prendre des décisions éclairées. En utilisant une combinaison d’outils, les entreprises peuvent obtenir l’image la plus précise et fiable possible de leur performance financière actuelle, ce qui peut aider à assurer leur réussite future dans un marché concurrentiel.

ARTICLES LIÉS