Accueil Business Comment devenir auto entrepreneur multiservice ?

Comment devenir auto entrepreneur multiservice ?

Le domaine d’auto entrepreneuriat multiservice connait de plus en plus de succès chez les micro-entrepreneurs. Il donne l’occasion à ceux qui adorent le bricolage ou le jardinage de se mettre à leur compte pour réaliser de petits travaux.

Il est d’ailleurs possible de devenir un auto-entrepreneur sans aucune qualification professionnelle, ni diplôme. Bien que toute personne puisse se lancer dans ce domaine, il faut tout de même être au courant des démarches à effectuer pour l’exercer. Parcourez la suite de ce guide pour tout savoir sur l’activité d’un auto-entrepreneur multiservice.

A lire aussi : MyTNT : connexion au compte

En quoi consiste l’activité d’auto-entrepreneur multiservice ?

Un micro-entrepreneur multiservice encore appelé un homme toutes mains propose des services de petit bricolage et de jardinage aux particuliers.

Le plus souvent, les clients font recours à vos compétences d’hommes toutes mains puisqu’ils n’ont pas le temps d’accomplir certaines tâches eux-mêmes. Le manque de compétences peut aussi en être la raison. Cependant, la raison principale est que les artisans diplômés ne sont pas trop emballés par l’idée de se déplacer chez un client pour de petits travaux de jardinage ou de bricolage. Ils préfèrent donc intervenir sur des chantiers plus importants qui nécessitent des compétences et un savoir-faire spécifiques.

A lire aussi : Passer de l'idée de la startup à la société prospère

En effet, vous ne pourrez proposer vos services de petits travaux qu’aux particuliers. Il s’agit bien de « petits travaux », car en tant qu’entrepreneur multiservice, vous n’allez intervenir que dans des travaux qui ne requièrent pas de diplômes ou d’expérience professionnelle.

Ces travaux peuvent consister à arroser des plantes, tondre des pelouses, débroussailler, monter des meubles, ramasser des feuilles mortes, etc. Toutefois, il vous est aussi possible d’intervenir chez certains professionnels comme les agences immobilières, les syndicats… Retenez que dans ce cas, vous ne serez pas éligible à l’inscription comme étant une entreprise de services à la personne.

Cela veut donc dire que vos clients ne pourront en aucun cas bénéficier d’avantages fiscaux. Et ce, contrairement, aux particuliers qui ont recours aux services d’un professionnel inscrit en tant qu’entreprise de services à la personne.

Lorsque vous prenez donc l’initiative de mettre en place votre auto-entreprise de multiservice, les travaux que vous pourrez exercer sont divers et variés.  Et cela sera en majorité pour le compte des particuliers. Votre rémunération sera estimée entre 15 à 50 euros par heure selon le service rendu. Plus celui-ci sera complexe et important et plus vous recevrez une belle somme.

Des démarches administratives simplifiées

devenir auto entrepreneur multiservice

Même si les procédures à suivre afin de mettre en place une micro-entreprise étaient très simples, elles ont été rendues plus accessibles en 2019. En effet, il n’est plus obligatoire de faire un stage de Préparation à l’Installation (SPI) pour être un auto-entrepreneur en multiservice. Il vous suffit juste de vous inscrire via une plateforme en ligne pour obtenir votre numéro de SIRET auto-entrepreneur multiservice.

Néanmoins, vous devrez faire quelques choix importants lors de votre déclaration d’immatriculation (mode d’imposition, statut juridique, fréquence de déclaration de chiffre d’affaires…). En plus de cela, il vous faudra que l’activité soit correctement libellée pour que votre dossier ne soit pas rejeté par le Centre de Formalités des entreprises de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de votre département.

À propos des cotisations sociales

Il y a aussi un autre argument qui donne un certain avantage aux auto-entrepreneurs. Il s’agit de la méthode de déclaration, de calcul et de paiement des cotisations sociales simplifié.

Cela consiste donc à faire une déclaration de votre chiffre d’affaires en ligne, sur le portail officiel des auto-entrepreneurs à chaque fin du mois ou chaque fin de trimestre selon vos préférences. Les cotisations à verser seront calculées dans l’immédiat et il ne vous restera plus qu’à les payer avec votre carte bancaire ou avec un prélèvement d’échéance.

L’autre privilège que vous accorde le statut d’auto-entrepreneur est que lorsqu’il y a absence de chiffre d’affaires durant un période, vous serez exempté de toutes cotisations sociales.

Et pour finir, si vous respectez tous les critères, vous pourrez profiter de l’ACRE. Il s’agit d’une sorte d’aide à la création d’une société qui vous fait bénéficier d’une exonération partielle de 50 % durant votre première année d’activité.

Les obligations comptables de l’auto-entrepreneur multiservice

Les personnes travaillant dans les activités manuelles ne sont pas submergées par les procédures administratives. En effet, il y a moins de formulaires encombrants à signer, ce qui est d’ailleurs très avantageux. Ici également, le statut d’auto-entrepreneur multiservice vous propose une comptabilité très allégée.

Il vous suffit donc seulement d’avoir un livre de recettes. Il n’y aura pas de bilan, de liasse fiscale, de déclarations de TVA, etc. Cela veut dire en somme que la gestion est très simple et ne vous prendra que quelques minutes au quotidien.

Enfin, il vous faut aussi produire des factures et les garder sur une durée de 10 ans. Le tout, en respectant quelques formalités et en y inscrivant les mentions légales obligatoires des factures d’auto-entrepreneur.

ARTICLES LIÉS