Accueil Emploi Comment devenir technicien informatique ?

Comment devenir technicien informatique ?

Technicien de maintenance de réseau informatique est la personne qui assure la performance des réseaux de communication de l’entreprise. C’est celui qui prévient les dysfonctionnements ou les régule quand ils se produisent. Ainsi, il est un technicien attentif, attentif, consciencieux et constant.

La qualité la plus essentielle du technicien de maintenance est sans aucun doute son sang-froid, car il est obligé de travailler en cas d’urgence face à un problème technique, sans céder à la hâte et à la panique face à la pression générée à la fois par le client et par sa hiérarchie.

Lire également : Comment devenir préparateur de commandes ?

Mainteneur en sécurité, gestion de bases de données et maîtrise des environnements cloud, le technicien de maintenance est également très à l’aise avec l’anglais professionnel, ce qui est absolument essentiel pour lui. Il entretient également de bonnes relations, car en plus de son travail de supervision et de maintenance, il peut devoir être en contact avec le client, qu’il assiste et conseille sur l’installation de son réseau.

D’ une entreprise à l’autre, ses missions peuvent être variées, car il peut agir en tant que prestataire de services, consultant ou être affecté en interne à une entreprise. C’est un avantage majeur, car il donne au technicien la possibilité de travailler dans l’environnement où il se sent le plus à l’aise, ou même d’entrer en freelance s’il le souhaite.

A découvrir également : Comment travailler dans les services à la personne ?

Quels sont les cours de formation des techniciens de réseau informatique ?

Il existe divers cours de formation pour devenir technicien de réseau informatique, de la formation professionnelle à l’école d’informatique. Le technicien peut avoir un diplôme ou une certification au niveau III (BTS/DUT) ou au niveau II (Bachelor, Bach 3).

Au-delà de cela, l’étudiant en informatique et réseau peut envisager un poste d’architecte réseau, de consultant en sécurité, d’administrateur système et réseau ou d’ingénieur, avec l’achèvement d’un Master 2 (Bac 5).

Les écoles pour devenir technicien réseau ?

Dans le domaine de l’informatique comme ailleurs, certaines écoles ont une une réputation beaucoup plus élevée que d’autres, il est donc très avantageux pour l’étudiant d’y avoir été formé. L’aura de crédibilité de l’école est une garantie pour le futur informaticien, tant en termes d’apprentissage que dans les futures recherches d’emploi.

Certaines écoles sont des valeurs sûres pour la formation dans les métiers de l’informatique. Parmi eux sont :

  • l’ Epita (titre d’expert en informatique)
  • l’ESGI
  • Polytech Nantes
  • l’Iut d’Orsay (Université Paris Sud)
  • l’Université de la Rochelle

Afin de permettre à l’étudiant de s’immerger dans la réalité de la profession, ces formations, orientées sécurité ou cloud computing, ont généralement lieu alternativement, par contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Le choix de l’école ou de l’établissement de formation dépend principalement des ambitions professionnelles du futur technicien réseau. Un technicien informatique peut passer à une spécialisation dans le cloud (une branche que ESGI , par exemple) ou sélectionnez une option de développement pour ouvrir un éventail plus large de possibilités.

Dans quel type d’activité le technicien de maintenance informatique évolue-t-il ?

Compte tenu de la diversité des tâches (installation, conseil, maintenance, dépannage, sélection des fournisseurs, choix du système d’exploitation, surveillance…), les compétences du technicien informatique sont recherchées pour différents types de missions et types d’entreprises.

Le parcours d’un technicien peut bien commencer au sein d’une PME ou d’un grand groupe, sous la supervision d’un administrateur système et réseau, ou travailler comme fournisseur au sein d’un prestataire de services informatiques.

Après quelques années d’expérience, il est tout à fait possible pour le technicien informatique de passer à un poste de consultant. À ce stade, il peut aller dans une société de conseil ou offrir ses services en tant que freelance.

Avec la transformation numérique, ses compétences seront toujours exigées et valorisées, et il aura de nombreuses opportunités d’évolution. Expérience et développement de des compétences complémentaires, voire l’acquisition de certifications, peuvent lui permettre d’évoluer vers des responsabilités plus importantes.

Évolution de carrière d’un technicien réseau

La nature même dans la profession de technicien informatique et réseau nécessite une curiosité vive et un réel désir d’apprendre. Sans eux, le technicien pourrait bientôt être submergé par de nouvelles technologies qui prospèrent à un rythme effréné sur le marché informatique.

En plus d’une surveillance constante de la technologie, le technicien informatique bénéficiera d’une formation et d’un développement de nouveaux types de compétences. A la fois pour répondre aux nouvelles exigences du marché et pour se diriger vers une position de responsabilité.

Le chemin classique d’un technicien technique et réseau serait de passer au poste d’administrateur système et réseau. Grâce à ses années d’expérience, et pourquoi ne pas poursuivre sa formation.

Il sera alors chargé de superviser les équipes techniques, mais aussi de décider du choix des programmes, systèmes et langages utilisés pour répondre aux impératifs informatiques de la ou des entreprises pour lesquelles il travaille. Particulièrement compétent en termes de cloud et de sécurité, l’administrateur système connaît les technologies informatiques à portée de main.

Si le salaire d’un technicien informatique commence à environ 24 000 000, le salaire moyen d’un administrateur système et réseau d’entreprise est de 30 000 000 pour un profil junior. Compte tenu de l’importance de l’informatique dans la plupart des structures, il s’agit d’un profil très populaire.

Quelles sont les opportunités pour le technicien informatique indépendant ?

Aujourd’hui, il est plus facile et plus facile de démarrer le freelance. Cela est démontré par le pourcentage de professionnels de l’informatique et du numérique qui réussissent le cours. L’avantage de la freelance est sans aucun doute son autonomie et la variété de clients et de missions qui enrichiront sa carrière professionnelle.

Un jour freelance peut effectuer l’installation technique pour un groupe et le mois suivant, assister une startup dans son installation informatique et l’accompagner dans sa maintenance. La diversité des ses missions lui permettent de mettre constamment à jour ses connaissances des outils et des technologies qu’il utilise.

En plus de LinkedIn, qui peut offrir une grande visibilité aux pigistes, il existe de nombreuses plateformes de réseautage, certaines plus pertinentes que d’autres. C’est le cas de Malt ou FreelanCerepublik. Ce dernier a l’avantage d’être orienté techniquement et se spécialise dans les profils de haut niveau d’ingénieurs et de techniciens informatiques et numériques.

Outre les plateformes numériques, les événements de réseautage, les espaces de coworking sont des pools d’opportunités pour les métiers de l’informatique et du numérique. Enfin, il existe même des applications mobiles telles que Shapr ou Ripple pour trouver l’opportunité idéale.

En conclusion, le technicien informatique a de nombreuses belles opportunités de carrière. En poursuivant sa formation ou en s’établissant à son propre compte, il peut évoluer vers des missions à responsabilité ou même se spécialiser dans des domaines spécifiques. C’est le cas pour les ingénieurs logiciels Blockchain, particulièrement recherchés par startups.

Prévisez-vous une formation de développeur informatique ?Découvrez les opportunités d’emploi et de formation !

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!