Accueil Services Quels sont les erreurs à éviter dans une lettre de motivation préparateur de commande ?

Quels sont les erreurs à éviter dans une lettre de motivation préparateur de commande ?

Aujourd’hui, les recruteurs exigent la présentation de nombreux documents. L’un d’eux est la lettre de motivation. C’est un courrier que le candidat rédige pour s’adresser aux recruteurs. Cette lettre s’accompagne de l’envoi du CV, que ces derniers consultent premièrement. Sa rédaction implique le respect de certaines règles. Voici les erreurs à éviter dans une lettre de motivation préparateur de commande.

L’utilisation abusive du « je »

Dans une lettre de motivation préparateur de commande, il est interdit de s’exprimer à la première personne. Votre lettre de motivation n’est pas votre autobiographie. Ceci dit, vous devez mettre l’accent sur la façon dont vous vous serez apte à répondre aux besoins de l’employeur.

A lire en complément : Problèmes de connexion à Comptalia ? Voici la solution !

Exposez plutôt au recruteur les capacités dont vous disposez pour occuper et remplir les fonctions de ce poste. Évitez d’être centré sur vous-même. On recommande de minimiser l’utilisation du mot « je », surtout en début de phrases.

L’adoption d’une ouverture faible

Pendant la rédaction d’une lettre de motivation, les demandeurs d’emploi ont souvent du mal à produire l’introduction. Cette difficulté se traduit généralement par une introduction faible. Cela signifie qu’elle manque de punch et ne motive pas l’intérêt du lecteur. Lorsque cela se présente ainsi, ce dernier n’est plus : intéressé par le reste du contenu.

Lire également : Amélioration de la qualité de service : Stratégies clés pour satisfaire et fidéliser les clients

Prenons un exemple d’ouverture faible et proposons une meilleure. « Veuillez me considérer pour l’ouverture de votre représentant commercial », il s’agit d’une faible approche.

Pour faire mieux, procédez comme suit : « Votre besoin d’un représentant des ventes le plus performant correspond parfaitement à mes trois ans d’expérience. Il m’a été : donné l’opportunité de travailler en tant que commercial de premier plan. Cela a contribué à un apport de plus de 10 millions de FCFA de chiffre d’affaires. »

Retenez que la finalité d’une ouverture est de permettre au lecteur recruteur d’être : captivé par votre lettre de motivation. Pour être pourvu au poste de préparateur de commandes, misez sur une ouverture réussie.

La production d’un long contenu

Une autre erreur à éviter dans ce genre de lettre est la longue rédaction. En effet, si la lettre de motivation dépasse une page, il est probable que les lecteurs s’endorment. Une bonne lettre d’accompagnement se veut concise et claire, mais convaincante et respecte le temps du lecteur.

Votre lettre d’accompagnement doit aussi remercier le lecteur pour son temps et sa considération. Faites donc tout pour y arriver, autrement, vous passerez à côté du poste de préparateur de commande.

Une répétition mot à mot de son curriculum vitae

Le plus souvent, les postulants à un poste recopient intégralement le contenu de leur CV dans la lettre de motivation. Pourtant, ce n’est pas la bonne manière pour procéder. Reformulez de ce fait vos déclarations de lettre de motivation pour éviter d’empiéter sur l’impact du CV.

Pensez à utiliser la lettre pour raconter une brève histoire, comme « mon plus grand défi technique ». Avec la lettre de motivation, on peut entrer dans plus de détails qu’au niveau du CV. Une bonne lettre de motivation peut ouvrir la porte à une entrevue et, finalement, à l’obtention d’un emploi.

L’omission de la signature de la lettre

La signature de votre lettre est concrètement une bonne étiquette commerciale. Elle témoigne d’une réelle attention aux détails.

Il faut donc éviter de faire correspondre une lettre à un recruteur sans apposer votre signature. Cependant, si vous expédiez une lettre de motivation et un CV par e-mail, la signature n’est pas nécessaire.

Des fautes d’orthographe et de grammaire à éviter absolument

La rédaction d’une lettre de motivation peut s’avérer être un exercice difficile, surtout si vous êtes anxieux à l’idée de faire des erreurs. Parmi les erreurs fréquentes à éviter absolument, figurent en bonne place les fautes d’orthographe et de grammaire. Effectivement, elles sont coûteuses pour votre candidature.

N’oubliez pas qu’une lettre mal écrite pourrait donner au recruteur l’impression que le travail ne vous intéresse pas suffisamment pour y consacrer du temps et des efforts afin d’améliorer la qualité de son contenu. Soyez donc attentif aux détails lorsqu’il s’agit d’écrire cette lettre importante !

Comment adapter sa lettre de motivation à l’entreprise et au poste visé

Au-delà des erreurs orthographiques et grammaticales, il faut de la motivation pour l’entreprise et le poste visé. Effectivement, une lettre générique ne sera pas aussi efficace qu’une lettre personnalisée qui montre que vous avez pris le temps de comprendre la culture de l’entreprise ainsi que les exigences du poste proposé.

Pour ce faire, commencez par vous familiariser avec l’entreprise, son histoire, sa mission et ses valeurs. Cela vous donnera un aperçu des attentes que l’on peut avoir en termes de comportement professionnel dans cette entreprise. Essayez ensuite d’identifier les compétences clés requises pour le poste désiré et assurez-vous d’avoir ces compétences ou de décrire comment vous pouvez développer celles-ci rapidement.

Il est toujours utile de mentionner des exemples précis pour démontrer vos compétences. Vous pouvez aussi inclure des phrases comme ‘Je suis particulièrement intéressé par cette entreprise car…’ qui montrent que vous avez passé du temps à les rechercher avant même d’écrire votre candidature.

Rappelez-vous toujours que votre objectif principal est de convaincre le recruteur que vous êtes capable non seulement de faire face aux défis inhérents au rôle proposé, mais aussi d’apporter une réelle valeur ajoutée à leur organisation !

ARTICLES LIÉS