Accueil Marketing Analyse PESTEL : une analyse du macro-environnement

Analyse PESTEL : une analyse du macro-environnement

Le macro-environnement désigne l’environnement de façon générale où évolue l’entreprise.

Une analyse de son entreprise et de son environnement est essentielle pour s’assurer de la pérennité de l’entreprise ainsi que de la bonne prise de décision du ou des dirigeants dans leur plan stratégique. Différentes méthodes d’analyse sont disponibles dont la méthode PESTEL qui va être le sujet de cet article.

A voir aussi : Quelle est la différence entre le E-commerce et le E-business ?

Qu’est-ce que PESTEL dans l’analyse du macro-environnement ?

Cette méthode est une analyse stratégique de l’environnement de l’entreprise pouvant l’influencer dans sa prise de décision puisqu’elle permet de déterminer les facteurs pouvant affecter son activité. Cette matrice possède six catégories :

  • P pour Politique
  • E pour Économique
  • S pour Socioculturel
  • T pour Technologique
  • E pour Environnementale
  • L pour Légal

D’autres catégories ont, par la suite, étaient rajoutés comme la catégorie démographique. Cependant, les principales catégories étudiées et analysées sont ces dernières. Elles sont celles enseignées dans les cours de management et de marketing.

Lire également : Comment faire apparaître son site internet en première sur Google ?

Elle a été créée par un professeur de la prestigieuse université américaine de Harvard. C’est ainsi, qu’elle est apparue dans son livre Scanning the Business Environment publié en 1967. Ce dernier la nomme, à cette époque, méthode ETPS pour économique, technologique, politique et social. Elle ne possède alors que quatre catégories. En effet, ce n’est qu’en 1980 que d’autres spécialistes s’intéressant à cette méthode décident de rajouter les deux autres catégories : environnementale et légale.

L’analyse est un outil qui identifie alors les éléments externes impactant positivement ou négativement l’entreprise.

Les différentes catégories de l’analyse PESTEL

Cette dernière possède actuellement six catégories officielles.

P pour Politique

Cette catégorie permet d’identifier les différents facteurs politiques influençant le marché ou le secteur d’activité d’une société. Un facteur politique peut être différentes choses :

  • la stabilité d’un gouvernement ;
  • la fiscalité ;
  • ou encore subventions.

Elle correspond aux décisions prises par les différents gouvernements qu’ils soient locaux, nationaux ou même internationaux.

E pour Économique

Celle-ci représente l’état de santé de l’économie dans laquelle évolue l’entreprise. Cela peut être de différentes natures :

  • Le PIB ou encore le taux d’intérêt. Le PIB mesure le niveau de création de richesse d’un pays, son développement de façon nationale et internationale. La hausse du taux d’intérêt, quant à elle, a un impact négatif sur le politique d’investissement du ou des dirigeants.
  • Les coûts salariaux et les revenus des individus : les coûts salariaux ont un impact sur la compétitivité (incitation à la délocalisation), le revenu disponible représente le pouvoir d’achat des individus et donc son intention d’achats ou pas.

S pour Socioculturel

Elle correspond à l’aspect social et culturel d’une société dans laquelle évolue l’entreprise. Différents facteurs peuvent influencer cette catégorie :

  • Le pass sanitaire, par exemple ;
  • La démographie en étudiant le sexe, le taux de natalité ou de mortalité, ou encore l’âge des habitants d’un territoire. En effet, cela peut influencer sur le mode de consommation ;
  • L’éducation des habitants ;
  • La langue et même la religion.

Ces différents facteurs sont à prendre en compte puisque, effectivement, certains produits ou services ne fonctionneront pas dans certains pays mais fonctionneront dans d’autres.

T pour technologique

Cette catégorie est celle présentant les innovations technologiques pouvant impacter l’entreprise. En effet, il s’agit :

  • De l’investissement en recherche et développement de l’entreprise pour maintenir un bon positionnement concurrentiel ;
  • Les technologies de communication et d’information avec Internet, la digitalisation et surtout l’accélération de l’information.

E pour Environnement

Celle-ci représente les différents éléments sur l’écologie et l’éthique environnementale d’une société pouvant affecter l’entreprise.  Elle représente :

  • l’intérêt des individus sur l’écologie ;
  • la responsabilité des entreprises et de comment les personnes la perçoit ;
  • les différentes pandémies présentes sur un territoire. La pandémie actuelle est un bon exemple pour prouver que cela peut influencer les méthodes de consommation des individus.

L pour Légal

Il s’agit ici pour l’entreprise de considérer les différentes lois encadrant leur activité mais également celles concernant les individus et être prudent par rapport au système punitif de ces lois ainsi que des sanctions encourues. Cela peut être :

  • le droit du travail 
  • le droit fiscal 
  • ou même les lois nationales concernant les produits ayant le droit d’être vendu ou non. Par exemple, de nombreux établissements n’ont pas le droit de vendre de l’alcool sans licence.

Les avantages et les inconvénients de l’analyse PESTEL

Cette analyse permet au commerce de se positionner dans la société, de savoir contrôler le marché et de savoir gérer les différents éléments pouvant l’impacter. Elle permet par ailleurs à l’entreprise de prendre des décisions en fonction des éléments présents dans la méthode.

Cependant, cette analyse peut être critiquée pour le fait que lorsqu’elle est mal faite, cela peut mettre en difficulté celui qui la réalise. De plus, elle prend beaucoup de temps et doit absolument comporter uniquement des informations fiables.

Établir un modèle PESTEL est alors essentiel pour toute entreprise voulant se développer, de façon fiable et durable, en profitant des opportunités . Cette dernière devra alors s’assurer de la véracité des données qu’elle complétera.

ARTICLES LIÉS