Accueil Business Quel est le rôle d’un financier ?

Quel est le rôle d’un financier ?

Le Financier ou Directeur administratif financier (DAF) d’une entreprise est le responsable de planification et de gestion financière de celle-ci. C’est un homme muni de connaissances en économie ou finances. Quelles sont alors les tâches qui lui sont assignées ? Lisez cet article pour avoir plus de lumière sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un financier 

Un financier est l’un des cadres supérieurs d’une entreprise travaillant avec la direction générale pour mieux financer l’entreprise. C’est un partenaire externe de l’entreprise ou pas qui travaille pour faire prospérer l’économie de celle-ci.

A voir aussi : Quelle formation est nécessaire pour créer son entreprise ?

En effet, les décisions qui déterminent la rentabilité d’une structure sont prises par le Financier. C’est pour cela qu’il doit connaître de fond en comble toutes les activités principales et secondaires de celle-ci. De façon nette, un financier embrasse les domaines de comptabilité et assure la fiabilité ou la validité des processus stratégiques.

Le rôle d’un financier dans une entreprise

Le Financier ou encore Directeur financier joue un rôle capital dans l’entreprise en étroite collaboration avec les gestionnaires généraux. À cet effet, son rôle est d’anticiper après analyse, le développement des stratégies financières de l’entreprise.

A découvrir également : Boostez votre productivité grâce à la méthode Pomodoro !

Concrètement, il s’agit pour lui dans ce métier d’identifier les meilleurs plans pour une économie durable pour l’entreprise. Il assume trois rôles : gestionnaire, communicateur et médiateur.

  • Gestionnaire comme dirigeant de toute la structure financière de l’entreprise.
  • Communicateur lorsqu’il doit faire des négociations avec des investisseurs et autres.
  • Médiateur puisqu’il est l’interface entre les parties internes et externes de l’entreprise.

Il planifie (acquisitions/fusion/réduction) pour la bonne santé financière de l’entreprise.

Quelles sont ses missions

Les côtés administratifs et financiers que gère un financier sont toujours composés de plusieurs collaborateurs. Cependant, c’est à lui de leur attribuer des missions dont il demeure responsable des résultats. Entre autres ses missions se résument à

  • gérer la comptabilité, la trésorerie et s’assurer la rentabilité de la structure.
  • Développer des outils permettant d’étudier et de valider les décisions à prendre
  • Assurer la solvabilité et la capacité de l’entreprise à régler ses dettes.
  • Anticiper les cours financiers de l’entreprise
  • S’entretenir avec les services sociaux et fiscaux.
  • Veiller sur le déroulement des activités de l’entreprise en y ayant toujours un œil.
  • Assurer la permanence sociale et juridique tout en participant à l’administration de l’ensemble du personnel
  • Anticiper les divers investissements, les financements adéquats en élaborant et validant une stratégie de développement adaptée à l’entreprise.

Il n’y a qu’après avoir assumé et accompli toutes ces missions, qu’une entreprise prospère sans crainte.

Quelles formations pour être un financier

Pour devenir financier, il vous faut un diplôme supérieur en gestion et comptabilité. Il faut d’abord un Bac+3 pour faire ensuite un niveau Bac+5. Cependant, tout étudiant titulaire d’un Master en finances, économie et gestion peut exercer le métier de Financier.

Avant de recruter, l’entreprise se rassure que son futur Financier est un expérimenté dans le domaine des chiffres.

Les Compétences nécessaires pour exercer le métier de financier

Un Financier est un homme qui est toujours sous pression. Il doit avoir de la lumière à tous les étages de son cerveau afin de tout analyser. Un esprit d’analyse aigu, une rigueur inflexible sont des facteurs pouvant lui permettre de bien agir dans les délais.

Un Financier doit également être capable de gérer des ressources humaines puisqu’il est appelé à gérer une équipe.

Les différents métiers de la finance : analyste financier, trésorier, contrôleur de gestion, etc

Le monde de la finance est vaste et offre de nombreuses opportunités professionnelles. Plusieurs métiers y sont liés, tels que l’analyste financier, le trésorier ou encore le contrôleur de gestion. Chacun exige des compétences spécifiques pour être efficace dans son domaine d’expertise.

L’Analyste Financier a pour rôle d’étudier les entreprises cotées en bourse et/ou celles qui souhaitent être introduites sur les marchés financiers afin d’évaluer leur potentiel de croissance et leur capacité à générer des bénéfices. Il doit donc faire preuve d’une excellente maîtrise des outils informatiques et statistiques mais aussi posséder une capacité accrue pour comprendre les mécanismes économiques.

Le Trésorier, lui, est chargé de surveiller la liquidité financière d’une entreprise en gérant ses flux monétaires internationaux. Il doit anticiper les besoins futurs en fonds propres tout comme il doit assurer un suivi rigoureux du cash-flow. Pour cela, il se sert souvent des logiciels spécialisés afin notamment de simuler différents scénarios financiers.

Le Contrôleur de Gestion, quant à lui, opère au sein même de l’entreprise où chaque activité nécessite une analyse approfondie afin d’aider le dirigeant à prendre une décision éclairée en matière stratégique ou budgétaire par exemple. Sa mission peut varier selon l’entreprise mais il est souvent appelé à élaborer des prévisions financières, suivre le budget, contrôler la performance…

Le monde de la finance offre donc une grande variété d’opportunités pour ceux qui s’y intéressent et possèdent les compétences requises. Chaque métier a ses propres caractéristiques et exige une formation spécifique afin de pouvoir être efficace dans le domaine concerné. Chaque professionnel doit se tenir au courant des dernières tendances et évolutions en matière de normes comptables ou fiscales. Le choix du métier dépendra aussi des aspirations personnelles ainsi que du niveau d’études.

Les outils et logiciels utilisés par les financiers pour optimiser la gestion financière de l’entreprise

Les financiers ont besoin de nombreux outils et logiciels pour optimiser la gestion financière de l’entreprise. L’une des principales utilisations est l’utilisation des plateformes pour suivre les marchés boursiers en temps réel, tels que Bloomberg ou Reuters. Ces outils permettent aux financiers d’accéder à une grande quantité d’informations (cours de bourse, taux d’intérêts…) rapidement et facilement.

Il existe aussi des logiciels spécialisés qui permettent aux financiers de gérer efficacement leur budget et leurs flux monétaires. Les entreprises peuvent ainsi avoir recours à un logiciel ERP (Enterprise Resource Planning) pour planifier, contrôler et analyser tous les aspects liés au fonctionnement interne de l’entreprise (gestion comptable, achats…). De même, on peut utiliser un logiciel CRM (Customer Relationship Management) afin de gérer la relation avec ses clients.

Les experts en finance peuvent aussi être amenés à utiliser une variété d’autres outils informatiques. Ils utilisent notamment Excel pour effectuer des calculs complexes ou encore Tableau Software pour réaliser des analyses graphiques facilitant la prise de décision. Certains professionnels ont recours aux bases du langage Python dans le cadre du développement de programmes spécifiques répondant aux besoins précis des responsables financiers et économistes.

En plus des plateformes pour suivre les mouvements du marché et la suite bureautique classique, toutefois, c’est avant tout à l’analyse des données que les professionnels cherchent à optimiser la gestion financière d’une entreprise. On peut alors avoir recours spécialement aux logiciels dits Business Intelligence (BI), qui regroupent un ensemble de techniques, d’outils et de méthodes visant à collecter, transformer puis analyser les données en vue d’aider les dirigeants à prendre les meilleures décisions possibles. Parmi ces logiciels BI figurent des noms tels que Microsoft Power BI ou encore IBM Cognos Analytics.

L’utilisation de ces outils est essentielle pour assurer une gestion financière efficace au sein de l’entreprise. Les logiciels permettent aux responsables financiers d’avoir un contrôle total sur leurs budgets et flux monétaires tout en leur offrant une plus grande flexibilité dans la prise de décision. Ils représentent donc un investissement important pour toute entreprise souhaitant optimiser son activité économique dans le contexte économique complexe actuel.

ARTICLES LIÉS