Accueil Business Les erreurs à éviter pendant un entretien au cabinet de recrutement

Les erreurs à éviter pendant un entretien au cabinet de recrutement

Passer un entretien d’embauche nécessite une très bonne préparation pour faire la bonne impression qui permet d’être considéré. L’entretien est la phase du processus de sélection au cours de laquelle un chercheur détermine si le candidat convient au poste. Lors d’un entretien d’embauche, l’enquêteur vous interroge sur votre formation, votre expérience professionnelle et vos compétences. Pour cette raison, il est important de se préparer à ne pas commettre d’erreurs qui pourraient affecter la décision de l’examinateur.

Ne pas enquêter suffisamment

Obtenir des informations sur l’entreprise pour laquelle vous postulez prendra un certain temps. Toutefois, vous devez être prêt à investir le temps nécessaire si vous souhaitez réussir l’entretien. D’après notre expérience, certains candidats ne font pas de recherches approfondies. Le recruteur veut savoir si vous êtes vraiment intéressé par l’entreprise. Une de vos questions pendant l’entrevue sera probablement sur ce que vous savez sur l’entreprise et pourquoi vous êtes intéressé par ce poste.

A lire en complément : Comment calculer le montant des charges fixes ?

Ne commettez pas l’erreur de venir à l’entretien mal informé. Faites des recherches sur l’entreprise et lisez les dernières nouvelles avant de vous rendre à l’entretien. Il est très important que vous puissiez parler avec confiance et intelligence de ce que fait l’entreprise qui pourrait vous embaucher. Vous devez avoir des informations spécifiques à l’entreprise, telles qu’historique, situation financière, mission et produits/services. Vous pouvez essayer de comprendre le marché sur lequel elle opère ainsi que ses principaux concurrents.

Ne pas être précis dans vos réponses

Il est probable que l’on vous posera des questions sur les raisons qui vous poussent à vouloir cet emploi. Le recruteur cherchera à savoir les motivations pour lesquelles vous voulez travailler pour cette entreprise ou cette organisation. Lorsque l’examinateur vous pose ce type de question, vous devez répondre de manière concise. En outre, ne parlez pas en termes généraux des raisons pour lesquelles vous souhaitez obtenir un emploi dans ce secteur ou ce domaine. Si vous n’êtes pas en mesure d’expliquer clairement pourquoi vous voulez cet emploi particulier, vous découragerez l’entreprise de vous engager.

A découvrir également : Entreprise : pourquoi communiquer sur son image de marque ?

Au contraire, vous devez être enthousiaste et parler spécifiquement des aspects de l’entreprise qui vous intéressent. Par exemple, parlez de ses produits ou sa réputation, ou des principales responsabilités du poste. Lorsque vous répondez aux questions du recruteur, essayez d’être bref et précis, et ne tournez pas autour du pot. Tenez-vous-en à des réponses professionnelles et évitez d’entrer dans des détails inutiles qui ne sont pas pertinents pour le poste.

Ne pas connaître son CV en détail

Vous n’avez pas besoin de mémoriser chaque mot de votre CV. En revanche, vous devez être à l’aise pour parler en détail de ce que vous avez fait. Parlez de ce que vous avez réalisé et des raisons pour lesquelles vous avez choisi votre carrière. Par conséquent, relisez votre CV avant l’entretien. Entraînez-vous à répondre aux éventuelles questions liées aux informations que vous avez fournies dans votre CV.

Surtout, veillez à établir un lien entre vos réalisations et l’emploi pour lequel vous passez l’entretien. Lisez attentivement votre CV avant l’entretien et mémorisez les dates si vous constatez que vous en avez oublié. Le recruteur vous posera des questions sur votre carrière et vous devez être prêt à répondre rapidement. Si vous oubliez une date, vous ferez une mauvaise impression et créerez des doutes dans l’esprit du recruteur.

Critiquer les anciens employeurs ou emplois

Aussi tentant que cela puisse être, il n’est pas approprié de faire des remarques désobligeantes sur votre entreprise précédente. C’est bien d’en parler avec vos amis. Toutefois, ce n’est pas pratique lorsque vous essayez de convaincre une entreprise de vous engager pour un emploi.

L’examinateur ne connaîtra pas en profondeur le contexte qui a provoqué le désaccord entre vous et votre entreprise. Cela peut également soulever des questions embarrassantes. Essayez plutôt de trouver les aspects positifs de votre parcours professionnel et concentrez-vous sur eux.

Être en retard à l’entretien

Ne soyez jamais en retard à un entretien d’embauche. C’est un élément que les recruteurs pénalisent car il pourrait refléter un manque de ponctualité dans votre travail si vous êtes embauché. Planifiez bien votre itinéraire, prévoyez les éventuels imprévus et, si possible, arrivez 5 minutes avant l’heure prévue de l’entretien.

Ne pas se préparer aux questions classiques

Un autre écueil à éviter lors d’un entretien au sein d’un cabinet de recrutement est de ne pas se préparer aux questions classiques. Ces interrogations incontournables peuvent sembler banales, mais elles sont en réalité l’occasion parfaite pour démontrer votre expertise et votre intérêt pour le poste.

Parmi ces questions récurrentes, on retrouve fréquemment : ‘Parlez-nous de vous’, ‘Quels sont vos points forts et faibles ?’, ou encore ‘Pourquoi voulez-vous travailler dans notre entreprise ?’. Ne sous-estimez jamais l’importance de répondre avec pertinence et clarté à ces interrogations.

Prenez le temps de bien comprendre les attentes du recruteur avant l’entretien. Analysez minutieusement la description du poste ainsi que les valeurs et missions de l’entreprise afin d’être en mesure d’y apporter une réponse personnalisée.

Préparez des exemples concrets illustrant vos compétences et réalisations passées qui correspondent aux besoins exprimés par le recruteur. Cela démontrera non seulement votre expérience, mais aussi votre capacité à vous adapter aux exigences du poste.

Entraînez-vous aussi à formuler vos réponses de manière concise et persuasive. Évitez toutefois la tentation de réciter un discours trop appris, qui pourrait sonner artificiellement lors de l’entretien.

La préparation ne doit pas se limiter aux questions classiques. Renseignez-vous sur l’entreprise : sa culture, ses dernières actualités ou projets phares … Cette démarche témoigne non seulement d’un intérêt sincère pour la société, mais peut aussi vous aider à poser des questions pertinentes au recruteur, montrant ainsi votre implication et votre curiosité.

N’oubliez pas que la préparation est la clé de la réussite lors d’un entretien. Ne laissez aucune place à l’improvisation !

Ne pas montrer d’intérêt pour l’entreprise ou le poste

Une autre erreur courante à éviter lors d’un entretien au cabinet de recrutement est de ne pas montrer suffisamment d’intérêt pour l’entreprise ou le poste proposé. Il est primordial de démontrer que vous avez fait vos devoirs et que vous êtes réellement motivé par cette opportunité professionnelle.

Lorsque vous entrez dans la salle d’entretien, soyez prêt à parler en détail des raisons pour lesquelles vous souhaitez travailler pour cette entreprise spécifique. Montrez votre compréhension des objectifs, des valeurs et de la culture organisationnelle.

Il peut être judicieux de mentionner une expérience passée ou un projet réalisé par l’entreprise qui a attiré votre attention et suscité votre intérêt. Cela témoignera non seulement d’une recherche approfondie préalable, mais aussi d’une véritable connexion avec les activités et les valeurs de l’entreprise.

Il est crucial d’être bien informé sur le poste lui-même. Analysez attentivement la description du poste afin de comprendre clairement ce qui est attendu du candidat idéal. Mettez en évidence comment vos compétences et expériences antérieures correspondent aux exigences spécifiques du rôle.

ARTICLES LIÉS