Accueil Actu Salaire moyen d’un Boulanger et perspectives de carrière

Salaire moyen d’un Boulanger et perspectives de carrière

hands, men's suit, euro

Le métier de boulanger consiste à fabriquer et à vendre une grande variété de pains et de viennoiseries. Tout ceci se fait évidemment dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire. Selon la structure et la taille de la boulangerie qui l’emploie, la nature de ses tâches peut varier. Mais combien gagne-t-il pour faire son métier de boulanger ? Comment peut-il évoluer au cours de sa carrière ?

Le salaire d’un boulanger

Le boulanger participe grandement à la bonne réputation de la boulangerie. Cela s’explique notamment par la qualité de son travail, mais aussi de son accueil et de sa disponibilité. Très polyvalent, il assiste les clients de manière professionnelle et courtoise lors des achats. Ses heures de travail dépendent des heures d’ouverture de la structure dans laquelle il travaille.

A lire en complément : Les chaussures professionnelles pour femme : lesquelles choisir ?

Il peut travailler en fin de semaine, la nuit ou même les jours fériés. En moyenne, le salaire mensuel d’un boulanger qui fait ses débuts équivaut au montant du SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance). En début de carrière avec 1 à 3 ans d’expérience, la rémunération peut partir de 1 619,32 € brut, soit 1 262 € net par mois.

Par ailleurs, un boulanger en milieu de carrière (4 à 9 d’expérience) peut percevoir un salaire moyen de 1 666,85 € net. Quant à un expérimenté (avec une expérience de 10 à 20 ans), il peut toucher un salaire de 1 682,02 € par mois. Avec plus de 20 ans d’expérience, c’est-à-dire en fin de carrière, il peut toucher un salaire de 1 697,19 €.

Lire également : ESTA USA : une formalité obligatoire ?

Les primes de salaires

La plupart des grandes surfaces permettent à leurs employés d’augmenter leur salaire en leur accordant des primes sur objectif. Un boulanger peut notamment profiter des avantages comme :

  • une prime de nuit ou des jours fériés ;
  • une couverture sociale étendue ;
  • des indemnités repas ;
  • un abonnement transport pris en charge à hauteur de 50 %, etc.

Toutes ces primes apportent un solide complément au salaire du boulanger. Le salaire global de ce dernier en début de carrière par exemple peut donc atteindre 1 800 € par mois tout compris.

Les perspectives d’évolution professionnelle d’un boulanger

Travailler comme boulanger est un emploi qui permet d’être en contact avec les personnes. C’est aussi un excellent moyen d’acquérir de l’expérience en vue d’une carrière dans le secteur. Généralement, l’employeur organise des entretiens tous les 2 ans afin de parler de ses possibilités d’évolution dans la structure.

Une personne au poste de boulanger peut donc accéder après quelques années d’expérience à d’autres postes. Elle peut par exemple prétendre aux postes de chef d’équipe ou de chef de rayon. Sa fonction consistera à superviser les activités, optimiser les procédures de fabrication et assurer la vente des produits. Comme chef d’équipe, le boulanger peut aussi être chargé de la coordination de ses collègues.

Il peut éventuellement atteindre le rôle de responsable de fabrication. Avec des années d’expérience, il peut espérer s’installer à son compte et ouvrir sa propre boulangerie artisanale. Son salaire moyen peut aller jusqu’à 2 700 € par mois, parfois bien plus. Cela va évidemment dépendre du succès et de la bonne gestion de la boulangerie.

Pour conclure, le métier de boulanger exige beaucoup de savoir-être et des compétences variées. Il est tout de même accessible à toutes les bonnes volontés et se révèle souvent très formateur.

ARTICLES LIÉS