Accueil Actu Comment demander une augmentation en intérim ?

Comment demander une augmentation en intérim ?

Man in Black Long Sleeve Shirt Holding a Clipboard

Après une longue crise sanitaire, plusieurs entreprises ont rouvert et croissent rapidement. Pour assurer cette croissance, elles font généralement recours à des intérimaires. À un poste par intérim, le contrat est assez différent qu’à un poste en CDD ou en CDI. Toutefois, que ce soit en intérim, en CDD ou en CDI, les employés ont droit aux mêmes salaires. Ils ont également la possibilité de demander des augmentations.

Commencez par une comparaison

Avant de demander une augmentation de salaire en intérim, vous devez avoir des motifs valables. Pour cela, commencez par comparer votre salaire au salaire moyen dans votre secteur. Le Guide des salaires de Robert Half sera utile dans ce cas. Voyez si vous êtes bien payé ! Si ce n’est pas le cas, vous avez un premier argument solide pour la demande d’augmentation. Plusieurs employés font l’erreur d’entreprendre une telle démarche parce que leur collège est mieux payé, alors qu’ils font pratiquement le même boulot. C’est une habitude à éviter à défaut, faites une comparaison très minutieuse. Bien que vous soyez pratiquement au même poste, les diplômes, les niveaux d’études, et les expériences professionnelles peuvent être différents.

Lire également : Stratégie marketing pour atteindre vos objectifs d’entreprise

Examinez vos réalisations au sein de l’entreprise

Avez-vous réellement contribué au développement de l’entreprise ? Si oui, vous êtes en position de demander une augmentation. Par contre, vous restez probablement le seul convaincu de votre prouesse et de vos apports. Il faudrait trouver les bons mots, les bons arguments et le bon moyen d’en convaincre votre supérieur. Cela sera un exercice assez simple si vos réalisations sont tangibles. On suppose par exemple que vous êtes en charge du SEO du site web d’une chaîne de livraison à domicile. Pour présenter votre apport, vous ne devriez pas dire : « J’ai amélioré considérablement le référencement naturel de notre site en mettant en place une campagne de Netlinking et en faisant un travail minutieux sur plusieurs requêtes clés ». Cela paraît trop long et superflu.

Dites simple : « En améliorant le référencement naturel de notre site internet, le nombre de visiteurs a augmenté de 70 %, les commandes sont en hausses de 50 % et notre chiffre d’affaires à augmenter de 60 % sur ces trois derniers mois ». Vous pourriez également mettre en avant le gain de temps si vous avez inclus des processus automatiques sur la plateforme. Retenez qu’il faut présenter vos résultats en termes de gain de temps de hausses de CA.

A voir aussi : Les tendances émergentes pour une gestion performante des ressources humaines et le développement des talents

Professional Man Interviewing an Applicant

Simulez la discussion avec votre hiérarchie

Il vous serait bénéfique de vous entraîner avant de vous présenter devant le patron pour une demande d’augmentation. Ainsi, vous saurez les points à améliorer et concrètement ce qu’il faut dire. Faites une liste de vos contributions les plus significatives. Contactez un proche qui jouera le rôle de votre supérieur. Discutez franchement comme si vous étiez face au patron. Votre interlocuteur pourra vous poser des questions sur les salaires moyens, vos contributions au développement de l’entreprise, votre participation à l’amélioration de la productivité, etc. À la fin, il pourra faire des remarques sur votre style, votre ton, votre posture, etc.

Soyez sûr de vous

Si vous n’êtes pas convaincus de mériter un salaire plus élevé, ne le demandez pas ! Ce n’est pas une démarche à entreprendre sur un coup de tête. Murissez votre décision et voyez réellement que votre travail mérite une meilleure rémunération.

Choisissez le bon moment

D’abord, il faut s’assurer que les chiffres sont au vert ! Vous ne devez pas demander une augmentation de salaire alors que la situation financière de votre société est en chute libre. En ces périodes, les chefs d’entreprises cherchent plutôt à réduire leurs charges. Évitez d’introduire votre requête alors que votre employeur est submergé par le travail. Surveillez le moment où il est un peu libre, souvent en début ou en milieu de mois. Faites votre demande avant que l’entreprise ne fasse des projections pour l’année fiscale suivante.

Ayez un plan B

Bien que vous ayez fait tout le nécessaire, votre patron peut ne pas céder à votre demande. Si le refus est dû à une mauvaise situation financière, vous pourriez simplement demander une prime exceptionnelle. Par contre, s’il ne trouve pas convaincantes vos contributions, discutez ensemble du nécessaire à faire pour mériter une augmentation.

Préparez-vous à justifier votre demande

Pour réussir à obtenir une augmentation en intérim, il faut bien se préparer. Il est primordial de pouvoir justifier votre demande et de démontrer votre valeur ajoutée au sein de l’entreprise.

La première étape consiste à faire un bilan objectif de vos réalisations et contributions. Identifiez les projets sur lesquels vous avez travaillé et mettez en avant les résultats obtenus grâce à vos efforts. Par exemple, si vous avez réussi à améliorer les processus internes ou augmenter la productivité, soulignez ces accomplissements lors de votre entretien avec le responsable des ressources humaines.

Renseignez-vous sur les pratiques salariales du secteur et des postulants ayant un profil similaire au vôtre. Cela vous permettra d’avoir une idée plus précise de ce qui est considéré comme juste pour votre poste et vos compétences. N’hésitez pas à consulter des sites spécialisés dans la rémunération ou même d’en discuter avec des collègues afin d’obtenir une vision globale du marché.

Prenez en compte les évolutions économiques et stratégiques liées à l’entreprise pour appuyer vos arguments. Si celle-ci connaît une croissance importante ou a bénéficié d’un contrat majeur grâce à votre travail, cela peut être un motif solide pour demander une augmentation salariale.

Préparez aussi quelques exemples concrets qui illustrent pourquoi vous méritez cette augmentation. Mettez en avant vos compétences spécifiques qui ont contribué aux succès passés ou aux projets importants réalisés par l’équipe. Vous pouvez aussi mentionner tout effort supplémentaire que vous avez fourni, comme des formations suivies pour développer vos compétences ou votre implication dans des tâches en dehors de votre domaine d’expertise.

Ayez une attitude confiante et professionnelle lors de votre entretien. Soyez prêt à négocier et à trouver un terrain d’entente qui soit bénéfique pour les deux parties. Montrez que vous êtes conscient de la valeur que vous apportez à l’entreprise et soyez prêt à expliquer comment une augmentation salariale peut renforcer cette relation gagnant-gagnant.

Préparez-vous rigoureusement en justifiant votre demande par des résultats concrets obtenus grâce à vos compétences spécifiques ainsi qu’en prenant en compte les évolutions économiques liées à l’entreprise. Une approche méthodique et professionnelle augmentera considérablement vos chances d’obtenir une augmentation salariale bien méritée en intérim.

Soyez prêt à négocier

Une fois que vous avez préparé votre argumentaire avec soin et que vous êtes prêt à aborder le sujet de l’augmentation salariale avec votre employeur, il faut fixer des objectifs réalistes. Vous devez avoir une idée précise du montant ou de la fourchette salariale que vous visez. Fait crucial : essayez d’éviter les chiffres ronds. Par exemple, au lieu de demander une augmentation de 10 %, proposez plutôt 12 % pour montrer que vous avez fait des recherches approfondies et êtes conscient de la valeur que vous apportez.

Choisissez le bon moment pour entamer la discussion sur l’augmentation. Évaluez attentivement les périodes où l’entreprise se porte bien financièrement ou lorsqu’elle a obtenu des résultats remarquables grâce à votre contribution. Profitez aussi des évaluations annuelles ou semi-annuelles pour discuter plus en détail de vos performances et exprimer votre volonté d’être rémunéré à hauteur de vos compétences.

Lorsque vient le moment crucial de la négociation salariale, gardez toujours en tête qu’il s’agit avant tout d’un échange constructif entre deux parties qui cherchent un accord mutuellement avantageux. Écoutez attentivement les contre-propositions et arguments de votre employeur et soyez prêt à les contester avec des faits solides et pertinents. Présentez vos arguments de manière concise, professionnelle et confiante, en mettant l’accent sur la valeur que vous apportez à l’entreprise.

En cas de refus de votre demande initiale, proposez des solutions alternatives telles qu’une augmentation progressive sur une période déterminée ou des avantages supplémentaires tels que la formation continue ou le télétravail. Montrez-vous flexible tout en ayant toujours pour objectif principal d’obtenir une rémunération juste.

Rappelez-vous que la négociation salariale est un processus continu. Même si vous n’obtenez pas immédiatement ce que vous demandez, continuez à travailler dur, faites en sorte de maintenir une performance exceptionnelle au sein de l’équipe. Cela renforcera votre position lors des discussions futures sur les augmentations salariales.

Être prêt à négocier dans le cadre d’une demande d’augmentation salariale en intérim est essentiel pour parvenir à un accord satisfaisant pour toutes les parties concernées. Fixez des objectifs réalistes, choisissez le bon moment pour aborder le sujet et soyez préparé avec un argumentaire solide basé sur vos performances passées. Gardez aussi en tête que la flexibilité et l’ouverture aux alternatives peuvent jouer un rôle clé dans la réussite de votre démarche.

ARTICLES LIÉS