Accueil Business Comment réaliser un SWOT ?

Comment réaliser un SWOT ?

Le SWOT est un modèle qui consiste à planifier une stratégie en analysant les éléments internes et externes d’un environnement. Cette matrice est très connue et couramment utilisée par les professionnels. Si vous souhaitez découvrir ce qu’est exactement l’analyse SWOT et comment la réaliser, cet article est fait pour vous !

Le modèle SWOT : définition et caractéristiques

SWOT est l’acronyme de Strenghts, Weaknesses, Opportunities et Threats, ce qui signifie Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces en français (FFOM). Ce modèle d’analyse n’est pas simplement une théorie mais une méthode qui sert concrètement à construire une stratégie viable et pertinente. Elle est destinée aux professionnels ayant un projet à faire aboutir et souhaitant analyser la situation de leur entreprise.

A lire en complément : Quelle est la différence entre Zoom et Eoom Rooms ?

Afin de choisir la meilleure stratégie possible pour son entreprise, un entrepreneur doit d’abord évaluer ses forces et ses faiblesses. Cela passe par exemples par l’évaluation de ses équipes, du nombre de collaborateurs et de leurs compétences, du budget ou encore du niveau de performances des outils utilisés. Ensuite, l’environnement est lui aussi analysé afin de savoir ce que l’entreprise doit affronter. Ces deux points constituent les aspects internes et externes essentiels à l’analyse. C’est seulement après avoir rassemblé ces informations nécessaires qu’un chef d’entreprise peut déterminer les piliers de sa stratégie pour remplir ses objectifs.

Le modèle SWOT permet cela en faisant le point sur la situation dans laquelle s’inscrit le projet. Les forces et les faiblesses ressortent de ce bilan. Il permet également de comprendre sur quel terrain il est possible d’avancer. On voit là alors les opportunités et les menaces plus clairement.

Lire également : Comment lancer son entreprise ?

A quel moment doit-on faire un SWOT ?

Lorsqu’un chef d’entreprise a un projet, son objectif est de trouver la stratégie la plus pertinente pour que ce projet voit le jour. En s’interrogeant sur les enjeux et les différentes problématiques, il pose une réflexion sur les réponses à apporter et est incité à trouver des solutions.

En tant qu’outil d’analyse stratégique, un SWOT est utile lorsqu’il est fait en amont du projet à réaliser. Sans lui, il n’est pas possible d’élaborer un business plan ou de fixer une stratégie pour chercher des financements. Ce serait avancer dans le fou le plus total et le projet aurait des chances d’échouer.

La méthode pour faire une analyse SWOT

Il y a 4 étapes essentielles à suivre pour réaliser un SWOT.

Etape 1 : rechercher les sujets influents et déterminants

Chaque projet possède ses propres caractéristiques liées à une situation précise. Afin que le SWOT corresponde bien à un projet, il faut d’abord déterminer les sujets, les secteurs ou les thèmes qui ont un impact direct sur son aboutissement.

Voici quelques exemples de thématiques récurrentes dans les analyses SWOT :

  • Forces : Capacité à innover, niveau de qualification des collaborateurs, compétitivité, leadership commercial, coût de revient…
  • Faiblesses : Budget limité, collaborateurs peu investis, peu de clients, faible image de marque, manque d’information…
  • Opportunités : Législation favorable, nouveaux outils technologiques arrivant sur le marché, évolution des comportements de la clientèle, logistique allégée…
  • Menaces : Forte concurrence, marché moins porteur, législation défavorable…

Etape 2 : identifier et classer les informations

Nous l’avons expliqué précédemment, le modèle SWOT se construit avec un bilan interne et un bilan externe. L’analyse interne comporte les forces qui permettent de trouver les atouts par rapports à des projets concurrents. Elle fait le bilan aussi des faiblesses qui seront des failles pour le bon développement du projet.

L’analyse externe elle, se base sur les opportunités apportées par l’environnement et sur les menaces que cet environnement peut impliquer.

Cette identification des données est très importante car elle est un premier socle de travail pour la suite.

Etape 3 : Choix des priorités

L’une des difficultés avec l’analyse SWOT est que la masse d’informations récoltées peut perdre les personnes travaillant sur le projet. Afin d’éviter ce problème, il convient de se concentrer seulement sur les données qui sont déterminantes.

Il s’agit des données qui influencent particulièrement les choix, s’intègrent directement dans la stratégie de développement ou encore qui auront un effet conséquent et rapidement. Une fois les éléments pertinents choisis, il faut les classer selon la priorité qu’ils ont. Pour cela il faut calculer le rapport bénéfice/risque.

Etape 4 : construire sa stratégie

Cette quatrième étape a pour but de définir les axes stratégiques. Pour cela, il faut trouver la façon de réaliser son objectif. Cela se fait en utilisant au maximum les forces, en rééquilibrant les faiblesses et en exploitant les opportunités.

Quelques conseils pour un SWOT performant

Tout le monde n’a pas forcément de l’expérience en matière de SWOT. Celle-ci permet pourtant d’éviter quelques erreurs de débutants.

Le premier conseil que nous donnons concerne la synthétisation. Plus un SWOT est clair, plus il sera simple d’en dégager une stratégie. Une matrice d’une page est suffisante.

Soyez pragmatique et rationnel. Les impressions induisent souvent en erreur. C’est pourquoi il faut analyser les résultats et les faits concrets.

Enfin, il est important de définir le cadre de l’analyse. Un SWOT peut être fait sur une partie de projet seulement. Concentrez-vous sur un domaine d’activité en particulier si c’est plus adapté à vos besoins.

ARTICLES LIÉS